Fév 202012
 

Chaque semaine, nous découvrons ensemble les nouvelles fonctionnalités qui apparaîtront avec avast! 7 ou aussi appelé avast 2012. Nous avons déjà découvert deux nouvelles fonctionnalités majeures : les mises à jour en streaming et FileRep, qui se sert de l’analyse des fichiers par les autres utilisateurs pour accélérer la protection en temps réel sur votre ordinateur.

Aujourd’hui, le nouvel outil que nous allons vous présenter est une fonction depuis longtemps demandée : l’assistance à distance avec le tout nouvel outil Remote Assistance.

Qu’est-ce que Avast Remote Assistance ?

Nous nous sommes rendu compte que plus de deux tiers des nouveaux utilisateurs choisissaient avast! sur recommandation d’un utilisateur. Et qu’après son installation, il pouvait encore avoir besoin d’aide, ce qu’il n’osait pas forcément demander, parce que décrire le problème à distance n’est pas chose facile, et qu’obtenir une visite d’une personne « expert » est encore moins évident.

Les outils de prise en main à distance existent déjà, mais ne sont pas forcément connus du grand public. De plus, certains ont peur des failles de sécurité que peuvent représenter ces outils qui permettent, pendant un temps donné, de prendre complètement contrôle d’un ordinateur à distance.

avast! a donc décidé d’inclure un outil de connexion à distance, qui permet de demander de l’aide simplement à un ami, tout en gardant plein contrôle sur la durée de la connexion. Avast Remote Assistance ne peut être lancé en effet que par celui qui cherche de l’aide, et chaque session se fait avec un code unique de connexion, fourni par l’utilisateur cherchant de l’aide.

Comment fonctionne Avast Remote Assistance ?

Une fois le code unique de connexion communiqué de celui cherchant de l’aide à celui en apportant, la connexion se fait, via les serveurs sécurisés d’avast!, ce qui permet de contourner les potentiels pare-feux, sans les désactiver ni mettre en danger votre connexion et votre ordinateur. La connexion peut être terminée à n’importe quel moment par l’un ou l’autre. La seule condition requise est que les deux ordinateurs soient allumés et connectés à Internet.

C’est donc un outil très simple destiné à permettre à la communauté de s’entraider encore plus !

La nouvelle version arrivera très bientôt, puisque la bêta est déjà disponible (vous pouvez la télécharger sur le forum avast!, si vous souhaitez participer à la correction des derniers bugs ou simplement découvrir avast! 7)

La nouvelle version arrivera très bientôt, puisque la bêta est déjà disponible (vous pouvez la télécharger sur le forum avast!, si vous souhaitez participer à la correction des derniers bugs ou simplement découvrir avast! 7)

Nov 112011
 
Avast antivirus Keygen

Chaque vendredi, retrouvez ce qui a marqué le monde de la sécurité informatique ou des antivirus, en Suisse, en Europe ou dans le monde.

Cette semaine, ce sont les produits Apple qui font l’actualité, avec une importante faille de sécurité découverte, permettant de prendre le contrôle à distance de votre appareil. On en parle sur Déplacements Pros, avec une vidéo du haker ayant découvert la faille. Apple a pris note et est en train de construire un correctif. On voit encore une fois l’importance de savoir ce qu’on télécharge, y compris sur son smartphone (iPhone ou autre).

Deuxième sujet de la semaine : comment la CIA, après les écoutes téléphoniques et le mail, investit les réseaux sociaux pour surveiller les sujets, pays ou personnes « sensibles », et c’est le Nouvel Obs, via Comment ça marche, qui explique les faits.
Nous précisons qu’il s’agit évidemment d’un filtrage tout d’abord automatique, la centaine d’employés de la CIA ne pouvant naturellement pas scanner manuellement les millions d’informations sous forme de textes, d’emails, de photos, de liens… qui circulent chaque jour. Cependant, cela met en lumière une nouvelle fois l’aspect public de ces réseaux sociaux et l’importance de contrôler ce qu’on y dit et fait. Nous rappelons la règle de base : « ce que vous ne voulez pas que votre patron/parent/compagnon (selon la situation) sache, ne doit pas aller sur Internet ou les réseaux sociaux ».

Enfin, nous avions parlé du phishing et de ses dangers sur ce blog, et une nouvelle déclaration du Trésor Américain relance le sujet : le spam, ces pourriels que vous recevez certainement à longueur de journée, rapporte aujourd’hui d’avantage que le trafic de drogue. Analyse de la situation chez Panoptinet. Les produits avast! Internet Security et Business Protection proposent un antispam efficace, qui protège non seulement des mails indésirables, mais également du phishing.